Développement communautaire pérenne

Ce nouveau projet s'appuie sur l'incroyable transformation de deux communautés soutenues en 2015. Le projet vise à mettre en œuvre, dans deux nouvelles communautés du district de Kisauni, l'approche Haller, un modèle holistique en quatre étapes qui permet aux communautés vulnérables de restaurer leurs sols, de renforcer leurs capacités, de parvenir à la sécurité économique et d'améliorer l'environnement. Plus spécifiquement, cela implique le développement d'infrastructures pour assurer la sécurité de l'eau et l'assainissement afin de créer des conditions favorables aux petits exploitants agricoles ; le soutien aux femmes par le biais d'un programme de formation et de transfert de compétences pour les agriculteurs biologiques, et leur formation à diverses activités génératrices de revenus telles que l'aquaculture. Le projet prévoit également de permettre aux femmes et aux enfants d'accéder au programme de soins de santé Haller, en leur fournissant des services de planning familial, de vaccination et de soins de santé de base.

Fondée en 2004, la Fondation Haller est une organisation caritative britannique. Son travail est basé sur les techniques du Dr René Haller, un spécialiste suisse de l'environnement et de l'agronomie tropicale. Sa mission est d'améliorer les moyens de subsistance des communautés agricoles en Afrique


Actualités

Type

Développement communautaire / Éducation / Santé / Environnement

Durée

Juillet 2020 - juin 2023

Lieu

District de Kisauni / Kenya

Site internet

https://haller.org.uk

À voir également

Kenya

Population
49,7 millions (2017)

Revenu par habitant
1,460 USD/an (2017)

Taux de pauvreté *
36 % (2015)

Taux d'alphabétisation
79 % (2016)

Indice de développement humain
142e sur 189 pays (2018)

La situation macroéconomique du Kenya a progressé au cours de la dernière décennie, améliorant le bien-être de sa population. Toutefois, un quart de cette population vit dans un habitat urbain informel, dans des régions rurales arides et semi-arides et reste vulnérable à la pauvreté, aux conflits, au sous-développement structurel et aux maladies. Même si la pauvreté absolue a globalement diminué au niveau national, elle reste élevée comparée aux pays voisins. La scolarisation primaire a atteint 100 %. L’accès aux services domestiques comme l’électricité, une eau potable et des sanitaires, ne cesse de s’améliorer, même si la couverture reste faible (respectivement 23 %, 47 % et 33 %). Le chômage des jeunes et la vulnérabilité au changement climatique restent des défis majeurs.

Sources: Programme alimentaire mondial, UNICEF, Banque mondiale, Rapport sur le développement humain 2016, Indices et indicateurs de développement humain (mise à jour statistique 2018)

*Pourcentage de la population vivant en-dessous du seuil de pauvreté.