Supporting AIDS victims

L’objectif du projet était de permettre à 95 enfants orphelins, victimes du sida et d’autres maladies, de suivre les cinq ans d’éducation secondaire et à 300 jeunes chefs de famille de bénéficier de formations professionnelles. Les écoliers devaient recevoir un soutien scolaire et les ménages un soutien alimentaire ainsi qu’une aide psychosociale et sanitaire. Le projet devait se dérouler dans douze communautés situées sur le territoire d’Abuja, la capitale du Nigéria.

Au terme des cinq ans du projet, 105 orphelins ont achevé avec succès leurs cinq ans d’écolage secondaire avec d’excellents résultats. Plus de trois mois après la fin du projet, 83 de ces étudiants étaient en emploi, continuaient leur éducation supérieure ou étaient à la recherche d’un emploi. Le taux de change favorable a permis à 390 orphelins (300 prévus) d’obtenir leur diplôme de formation professionnelle dans des domaines tels que la confection, le dessin de mode, l’informatique, la blanchisserie, la mécanique ou le soudage. Dans certains cas, des anciens élèves ont continué leur éducation grâce aux revenus générés par leur emploi. Les ménages des 495 bénéficiaires ont reçu, tout au long du programme, une aide alimentaire, ce qui a encouragé les jeunes à suivre les cours.

Fondée en 2002, l’association américaine la Gede Foundation développe des programmes, notamment au Nigéria, axés principalement sur les personnes vivant avec des maladies stigmatisées ou délaissées (principalement le sida).


News

495
Beneficiaries

Type

Education

Duration

Janvier 2012 – décembre 2016

Location

Nigeria

With whom

Gede Foundation

Website

www.gedefoundation.org/

Nigeria

Population
191 million (2017)

Per Capita Income
USD 2,100/year (2017)

Poverty rate *
46%(2010)

Literacy rate
51% (2016)

Human Development Index
157th out of 189 countries (2018)

Nigeria is the most populated country in Africa with a population of 191 million, accounting for close to half of the West African population. Despite the country's strong economic track record, its human development indicators are poor. Persistent poverty affects more than half the population; 103 million Nigerians live below the poverty line. Youth literacy rates improved from 64% to 67% between 2000 and 2016, though the rate appears to have reached a plateau. Primary school enrolment rates are estimated at 94% and secondary school rates at 56%. Since 2014, insurgent activities have deepened insecurity, hampered development and heightened the food and nutritional insecurity of vulnerable women and children.

Sources: World Food Program, UNICEF, World Bank, 2016 Human Development Report, Human Development Indices and Indicators (2018 Statistical Update)

*The percentage of the population living below the national poverty line.