Améliorer les soins de santé pour les enfants

Ce projet-pilote d’une année fait partie d’un programme de formation d’infirmières sur trois ans à l’hôpital pour enfants Ola During (ODCH). Il vise à améliorer durablement la qualité des soins des nouveau-nés et enfants malades à l’ODCH, contribuant à la réduction de la mortalité et de la morbidité néonatales et infantiles. Plus spécifiquement, il vise à renforcer les capacités du personnel hospitalier en mettant en oeuvre des modules de développement professionnel continu pour le personnel de triage; à organiser
une formation d’initiation pour le personnel supplémentaire souhaitant se spécialiser en soins et triage néonatals; à fournir une formation de formateur aux infirmières confirmées, assurant ainsi la poursuite d’une formation de qualité après la fin du projet; sur site, un soutien clinique, des observations
et des évaluations seront mis en place. Des opportunités d’apprentissage approfondi seront offertes au personnel, aux étudiants en médecine et aux membres de l’université. 

Fondée en 2008 la Welbodi Partenrship est une ONG Brtianique basée à Freetown. Elle a pour missioncaritative enregistrée au de renforcer les capacités du système de santé en Sierra Leone afin
de réduire le nombre de femmes et d’enfants qui sont malades, souffrent ou perdent la vie alors que cela aurait pu être évité.

 

KT Watson

Type

Santé / Éducation

Durée

Avril 2019 - Juin 2020

Lieu

Freetown / Sierra Leone

Avec qui

Welbodi Partnership

Site internet

www.welbodipartnership.org/

Sierra Leone

Population
7,6 millions (2017)

Revenu par habitant
510 USD/an (2017)

Taux de pauvreté *
53 % (2011)

Taux d'alphabétisation
32 % (2016)

Indice de développement humain
184e pays sur 189 (2018)

La Sierra Leone a fait des progrès considérables depuis la fin de la guerre civile, en 2002, en consolidant la paix et la démocratie et en améliorant ses indicateurs de développement. Le gouvernement de Sierra Leone a mis en œuvre en priorité des réformes visant à limiter la corruption, à fournir des soins de santé et à améliorer les transports, l’énergie et les infrastructures de santé publique. Malgré ces importants résultats politiques et socioéconomiques, les taux de mortalité maternelle et infantile restent parmi les pires du monde. La pauvreté reste fortement concentrée dans les régions rurales et dans les zones urbaines autour de Freetown. Le sous-emploi reste une difficulté et se fait particulièrement ressentir dans les zones rurales, aggravé par un niveau élevé d’illettrisme. L’épidémie d’Ébola en 2014 a en outre fait peser une immense pression sur des systèmes de santé déjà fragiles.

Sources: Programme alimentaire mondial, UNICEF, Banque mondiale, Rapport sur le développement humain 2016, Indices et indicateurs de développement humain (mise à jour statistique 2018)

*Pourcentage de la population vivant en-dessous du seuil de pauvreté.